Votre panier

Total de votre panier 0,00 €

Voir le panier

  • Bijoux de créateur et faits-main
  • Bijoux en argent pur (950/1000)
  • Paiement par carte bancaire, chèque ou virement
  • Paiement sécurisé
    Visa, Mastercard, Paypal

Besoin d'aide ?

Vous désirez plus de renseignements sur un de nos bijoux ou un conseil ? N‘hésitez pas à nous contacter au :
03 85 50 71 00 ou via notre formulaire de contact.

Newsletter

Découvrez les nouvelles créations de l‘atelier de Galadrielle.

La fabrication manuelle d'un bijou en argent

Du concept à l’ébauche :

Chaque bijou est tout d’abord dessiné à échelle 1:1 sur du papier pour avoir une idée précise des formes et dimensions de la future création.
L’inspiration est laissée libre et l’on fait des essais sur les formes, les courbes et seul les meilleurs croquis deviendront des bijoux et argent.
Cette première étape est primordiale car c’est ici que sont définies toutes les caractéristiques du futur bijou.

Lors de la réalisation d’un bijou sur commande, c’est à partir de ce schéma que le bijoutier et son client vont se mettre d’accord.

Une fois le concept validé, les formes du croquis sont recopiés à la table lumineuse, à l’aide de papier carbone, sur des plaques d’argents.
Ceci permet d’avoir des repères de découpe précis.

De la préparation à l’assemblage :

Un bijou en argent est un assemblage de morceaux de plaques et de fil d’argent. Ainsi, il est nécessaire de concevoir chaque élément de façon séparé puis ensuite de les assembler.
Toutes les formes recopiées sur la plaque d’argent sont découpées à l’aide d’une scie à métaux de précision en suivant les repères de découpe.

Il faut désormais travailler les pièces d’argent découpées pour leurs donner du volume. Chacune d’elle est aplatie, courbée, à l’aide d’un marteau de bijoutier pour la rendre fine, profilée et élégante. Les arrêtes sont limées pour les rendre douces et harmonieuses à l’aide de nombreuses limes et fraises mécaniques.

Les fils d’argents sont quant à eux déformés à l’aide de pinces pour avoir la courbe adéquate puis découpés aux bonnes mesures.Ils sont ensuite aplatis et limés afin d’avoir précisément leurs profils définitifs

De la soudure à la naissance d’une œuvre d’art :

Une fois tous les éléments prêts, il faut les assembler par soudure. C’est une phase délicate car la soudure doit être parfaite : la plus fine et discrète possible toute en étant solide. Aucune place n’est laissée à l’erreur ; on dépose les morceaux et fils d’argents que l’on souhaite assembler dans un bac rempli de sable, puis on les soude par point entre eux. On chauffe alors doucement la soudure à l’aide d’un chalumeau de précision qui fait fondre le métal et unifie les 2 pièces.

Le même processus est reproduit successivement jusqu’à l’obtention du bijou définitif.

De la finition à la touche finale :

Le bijou étant désormais fabriqué, il faut le nettoyer pour lui donner son aspect brillant définitif. En effet, au cours de sa réalisation, l’argent est sale et sombre car il à été déformé et chauffé.

Le bijou est placé dans un tonnelet hermétiquement clos, remplit d’un mélange de savon abrasif et de petites billes en acier, tournant sur lui même pendant 12 heures. Ainsi, sous l’effet du savon, les impuretés vont se dissoudre et les billes d’aciers vont polir toutes les surfaces d’argents.

Enfin le bijou est poli à l’aide d’une polisseuse pour rendre l’argent éclatant. Une attention particulière est mise sur la touche finale qui consiste à le nettoyer manuellement et au sertissage des pierres éventuelles.

Pour certifier la pureté de l'argent, le bijou est poinçonné à l'aide de deux poinçons : de Maître (poinçon de l'Atelier de Galadrielle) et d'État.


PayPal